La Campagne de sécurité routière en Chine

La Campagne de Sécurité Routière en Chine


Au conseil municipal des enfants de la ville des Mureaux, notre commission est chargée de s'intéresser à la sécurité routière. C'est un domaine qui nous semble important, puisqu'il y a souvent des accidents sur la route. Alors quand on a su que Camille partait en Chine, on s'est demandé comment ils faisaient, là bas, pour limiter les accidents : ils sont tellement nombreux ! ça doit en faire des voitures et des vélos et des motos et des camions !

Camille a eu la gentillesse de nous envoyer des photos qu'elle a prise de certaines affiches concernant la sécurité routière. Nous les avons étudiées, et nous les avons comparées aux affiches qu'on trouve en France.

















Campagne de sécurité routière en France...



Et on a plein de questions à poser !

La première chose qui saute aux yeux, c'est qu'en France, les affiches sont des photos, alors qu'en Chine, ce sont des dessins. On s'est demandé pourquoi ? Peut-être que c'est parce que les accidents sont tellement graves en Chine qu'il ne reste plus rien à prendre en photo ? Peut-être qu'en Chine il n'y a pas d'appareil photo pour prendre les accidents ? Peut-être que les Chinois auraient trop peur de reconduire si ils voyaient des photos ?

La deuxième chose qu'on a remarqué, c'est qu'on dirait que les dessins ont été faits par des enfants ! Les voitures, les bonhommes, le crocodile ! On s'est encore demandé pourquoi ? Peut-être que ça rappelle aux parents qu'il y a des enfants sur la route ? Peut-être que les enfants ont leur permis de conduire en Chine ? Encore des questions dont on ne connaît pas les réponses !


...des images choc.


On s'est alors demandé quel était le message dit par toutes ces affiches. Et là, on a vu un point commun entre la Chine et la France, c'est que si on respecte pas les règles de la route, on va avoir un accident et soit on va mourir soit on va tuer quelqu'un. Mais on a remarqué que en Chine, ce n'était pas forcément à cause de l'alcool ou de la vitesse. C'est aussi parce que ils sont trop nombreux dans les camions, ou qu'ils ne font pas attention quand il y a des travaux, ou qu'ils ont trop de bagage.

Il y a aussi autre chose qu'on a remarqué, mais qui n'est pas sur les affiches : en France, pour que les gens ralentissent, il ne faut pas forcément leur dire qu'ils vont avoir un accident. Ce qui les fait ralentir c'est quand on leur dit qu'ils vont avoir une amende. C'est un peu bizarre, tout ça.

Alors ce qu'on aimerait, c'est que Camille nous donne quelques réponses, si elle en a, et si elle a le temps. Et nous on va continuer à réfléchir à la question.

A bientôt.

Le Conseil Municipal des Enfants.


Campagne se sécurité routière en Chine...


La réponse de Camille...


Victime d'une croissance trop rapide, le réseau routier chinois compte parmi les plus dangereux et les plus meurtriers au monde. Une des principales raisons est le non respect des règles de conduite et de courtoisie. Mais surtout en 25 ans le parc automobile particulier s'est accru de près de 20% et aurait atteint aujourd'hui les 30 millions de véhicules (afin de comparer : 136 millions aux Etats-Unis et 30 millions en France), sans véritable préparation des routes et avec la formation de mauvais chauffeurs.




Pour moi, c'est comme si les chinois étaient passé de la bicyclette à la voiture sans changer leur comportement. C'est vrai qu'à vélo on n'a pas de clignotant, on doit mettre le bras, mais il faut être réaliste, nous sommes nombreux à l'oublier la plupart du temps. Autre exemple : en vélo, on fait demi-tour comme on veut, car c'est un moyen de transport très maniable; ce qui veut dire qu'on peut reprendre la route en sens inverse, chose absolument commune en Chine. Je vous ai dit, les autoroutes sont interdites aux vélos mais elles en sont pleines !! Voilà , j'espère que vous m'avez mieux compris avec ces exemples.




Au vu de ces chiffres alarmants, les autorités chinoises ont décidé de sévir. Le permis est maintenant plus strict (j'ai pourtant vu des enfants de 13 ans conduire des grosses moto sur les routes du Tibet mais bon...), les contraventions sont choses communes et par exemple Pékin est aujourd'hui la métropole la plus sûre de Chine.




Les campagnes de sécurité routière font donc partie des mesures prises par les autorités. Afin de toucher le plus grand nombre de gens, elles ont lieu à tous les niveaux, de la maternelle au supermarché, en passant par la télévision bien sûr.




Contrairement à ce que vous pouviez peut-être imaginer, ces actions d'éducation à la prévention routière ne sont pas que sous forme de dessins. Il existe aussi d'autres moyens d'interpeller les gens beaucoup plus choc. Un jour a l'entrée d'une ville, il y avait une voiture complètement explosée présentée sur un bloc de pierre comme une statue, tout autour étaient affichées des photos bien réelles et ensanglantées de l'accident, avec le nombre de morts et de blessés par jour en Chine.


Une voiture en vrai !

Difficile de ne pas le voir vraiment. Mais ça, c'est le côté choc et cru. Il me semble que les photos que je vous ai envoyées, ces dessins, c'est une manière beaucoup plus «intelligente» de toucher les gens, et surtout les plus jeunes, comme vous, qui sont les générations à venir et qui conduiront. Une autre raison qu'on m'a donnée, mais je n'ai pas pu aller vérifier... c'est que les chinois sont friands de dessins animés, enfants comme adultes, et s'arrêtent forcément face à des affiches comme celles-là...




En attendant, non, les enfants n'ont pas plus le permis de conduire qu'en France, mais dans les campagnes, il n'est pas rare d'en voir au guidon de motos...

Voilà, j'espère que j'ai en partie répondu à vos questions. Je suis désolée de n'avoir pu le faire plus tôt. Je vous imagine peut-être en vacances et ne sais quand vous trouverez cette réponse.

À bientôt. N'oubliez pas de suivre l'œil qui roule même pendant les vacances !! J'attends toujours toutes vos questions et remarques...

Bises,

Camille.



Une Découverte de la Chine


Contact - C.G.U. - Signaler un abus